Coca-Cola ou Breizh Cola : la bataille des colas

Temps de lecture : 3 minutes

Avant mon déménagement en Bretagne, je ne croyais pas qu’on pourrait prendre les colas aussi au sérieux que les Bretons le font. Ç’a même été mentionné dans le roman breton Yudal par Erwan Hupel. C’est un peu fou, on me dit même qu’il ne faut pas dire un mot contre Breizh Cola. Quand mes parents ou mes beaux-parents arrivent en Bretagne, il y a deux bouteilles dans le frigo du gîte fantastique qu’ils louent : une bouteille de cidre et encore une de Breizh Cola.

Que faire ? En tant qu’immigrée je suis très intéressée de m’assimiler, mais aussi de comprendre. Comme c’est un sujet très sérieux, j’ai décidé à le traiter au sérieux. J’ai acheté une bouteille de Coca-Cola classique et une autre de Breizh Cola classique et nous avons passé un après-midi ensoleillé, Magnus et moi, en dégustant les deux.

Coca-Cola vs Breizh Cola

D’abord on a étudié la couleur.

J’ai été très surprise à trouver qu’il n y aucune différence distinguable entre les deux boissons quand on parle des couleurs. J’étais même un peu déçue. J’aimerais un peu plus d’individualité. Elles sont noires et un peu dorée toutes les deux. Elles ont aussi la même brillance. Si Breizh Cola a essayé faire une copie de Coca-Cola c’est bien joué.

Puis, nous avons compare le nez.

On a commencé par le Breizh Cola qui a un nez sucré et un peu épicé, un sent subtile de vanille. Il était très sympa. « Ça sent de cola, » dit Magnus, en plus de cette touche de vanille, mais il a changé l’avis quand nous avons continué le test. Vous voyez, le Coca-Cola ne sent rien ! J’étais choquée ! Nous étions vraiment sûrs que nous connaissions le parfum de Coca-Cola et nous sommes trompés tous les deux.

Alors, l’examen gustatif !

Coca-Cola vs Breizh Cola

Le Breizh Cola est doux et sucré, avec un parfum subtil de vanille. Ce n’est pas du tout comme Coca-Cola Vanille, qui a vraiment un goût de vanille, mais il y a un parfum épicé et une qualité soyeux dans le Breizh Cola qui ressemble un peu le Coca-Cola Vanille. Magnus a détecté un arrière-goût assez amer. Moi, non. C’est une boisson ample.

Le Coca-Cola, par contraste, est net et frais avec un goût « de sucre raffiné » selon Magnus. C’est une expérience complètement différente de celle du Breizh Cola. D’abord, c’est une expérience beaucoup plus courte. Je prends une gorgée de Breizh Cola, je le goûte immédiatement sur la langue, le goût s’intensifie un peu, j’avale et le goût disparaît assez lentement. Le Coca-Cola n’a aucun goût au début. Ça arrive plus tard, très intensif, et le moment que j’avale le goût est parti. « Je crois que c’est parce que le Breizh Cola sent de quelque chose, dit Magnus, donc on percevoit le goût plus tôt. »

Il y a aussi des différences remarquables quant à la sensation.

Breizh Cola est souple et soyeux et les bulles sont douces. Coca-Cola est plus intense. Il a des bulles très petites qui chatouillent la langue, ce que Magnus a trouvé « très agréable » et moi « un peu dur ».

Les notes finales ?

« Je préfère le Coca-Cola, dit Magnus sans aucun instinct de conservation dans sa patrie d’adoption. Il n’a pas un arrière-goût amer et il y a un peu trop de parfum dans le Breizh Cola. Le Coca-Cola est plus subtil. »

Moi, j’ai préféré le Breizh Cola. Je me rends compte pour la première fois comment le goût de Coca-Cola est agressif et comme je suis plus un fan de Coca-Cola Vanille que du Coca-Cola classique j’ai vraiment apprécié cette touche épicée.

Que pensez-vous ? La prochaine fois il nous faut acheter un Britt Cola pour faire un test 100% Breton !

Faustine est suédoise par naissance, bretonne par choix. Un jour, peut-être, elle sera française. Elle est écrivain et elle vit dans le Finistère.

Cherche-tu les commentaires ? On n'en a plus. (Dessolée !)
Continuons la conversations sur les réseaux sociaux :

Facebook Twitter