Vous allez chez vous cet été ? Je suis chez moi !

Temps de lecture : 1 minute

C’est quoi, un « chez soi » ?

On me demande parfois si je rentrai « chez moi », en Suède, pour les vacances. J’ai passé plus que trois ans en Bretagne et je cherche toujours une façon polie de dire « la Bretagne, c’est chez moi ».  Je cherche aussi une réponse polie à « mais tu penses peut-être que la Bretagne est chez toi maintenant, hihi » – pour le moment, je souris. Je serais ravie de recevoir un peu de conseil !

Pour la plupart, c’est les Suédois qui me posent ces questions. Souvent, les Bretons savent bien que la Bretagne est le meilleur endroit du monde, donc, c’est évident qu’on l’a donné son cœur même si l’on eu la malchance d’être né dans un petit royaume nordique (et vous n’avez pas tort, les Bretons !).

Je ne sais pas à quel moment la Suède n’était plus « chez moi » mais je sais le moment que j’étais sûre que la Bretagne l’était :

J’étais en Suède pour la première fois après mon déménagement en Bretagne. Je venais de passer 7 mois en Morbihan et après quelques semaines en Suède j’avais tellement mal du pays ! J’étais tendue tout le temps, mais sur les routes ondulantes entre Rennes et Josselin toute la tension était disparue. J’avais presque pleuré en écoutant Rentrer en Bretagne par Alan Stivell.

Quand j’habitais au sud de la Suède et j’avais passé du temps sur le continent je me sentais toujours « presque chez moi » quand j’avais passé la frontière d’Allemagne en Danemark. Maintenant, c’est quand je vois le Pont de Normandie.

Que pensez-vous ? Quel endroit est votre « chez moi » ?

Faustine est suédoise par naissance, bretonne par choix. Un jour, peut-être, elle sera française. Elle est écrivain et elle vit dans le Finistère.

Cherche-tu les commentaires ? On n'en a plus. (Dessolée !)
Continuons la conversations sur les réseaux sociaux :

Facebook Twitter